Collecte des ordures : le PNGD satisfait du conseil municipal de Tambacounda

18 mai 2015, Comments: Commentaires fermés sur Collecte des ordures : le PNGD satisfait du conseil municipal de Tambacounda

Le conseil municipal de Tambacounda a exprimé dimanche sa satisfaction pour le travail fait dans la commune par le Programme National de Gestion des Déchets solides (PNGD).

« Nous sommes très satisfaits et nous souhaitons non seulement la pérennisation de ce partenariat, mais son extension vers la valorisation des déchets », a dit Bounama Kanté, un adjoint du maire.

Il était accompagné d’Ibra Mbodji, un adjoint du préfet de Tambacounda, à l’accueil d’une caravane de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG).

Les responsables de l’UCG – un organe chargé de la coordination des activités du PNGD – sont venus recueillir les appréciations des autorités municipales sur le travail de ce programme en cours d’exécution à Tambacounda depuis près d’un an.

La caravane de l’UCG bouclait par l’étape de Tambacounda son périple qui a duré presque une semaine. Elle a sillonné cinq communes – Thiès, Saint-Louis, Touba, Bambey et Tambacounda – en vue d’identifier les forces et faiblesses du PNGD, a expliqué Mbaye Fall Diallo, l’un des responsables de l’UCG.

« Nous sommes en train de réussir le nettoiement et l’évacuation des déchets. Ce qui reste à faire, c’est la valorisation des déchets », a expliqué Bounama Kanté.

Le conseil municipal de Tambacounda envisage de fermer l’actuelle décharge de la ville pour la remplacer par une autre plus fonctionnelle et dotée d’équipements appropriés pour la valorisation des déchets, a-t-il indiqué.

Le Système intégré de nettoiement et de valorisation des déchets (SINVAD), la stratégie communale de gestion des ordures, peine encore à en assurer la collecte et le transport vers la décharge, selon M. Kanté.

Le SINVAD assure cependant la pré-collecte des ordures, qui consiste à les transporter des ménages aux dépôts-relais, a signalé le conseiller municipal.

Transmettant aux responsables de l’UCG les remarques des populations sur le travail du PNGD, Bounama Kanté a dit qu’elles étaient « satisfaites » de la manière dont les ordures sont collectées et éloignées des ménages.

Le député-maire de Tambacounda, Mame Balla Lô, a fait de la gestion des déchets une « sur-priorité ». Il a vidé la ville du « dépôt sauvage » qui se trouvait près du principal marché de la commune, a rappelé Bounama Kanté.

Le président du comité de développement de quartier (CDQ) de Médina Coura, Thierno Mamadou Tounkara, a loué le rôle du PNGD.

Toutefois, si le Mamacounda – le fleuve situé près de la ville – « n’est pas curé avant l’hivernage, les maisons seront inondées », a averti M. Tounkara.