Le Député Maire Mame Balla Lô pardonne le SUTSAS et retire sa plainte

31 janvier 2015, Comments: Commentaires fermés sur Le Député Maire Mame Balla Lô pardonne le SUTSAS et retire sa plainte

L’Union régionale du Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale (SUTSAS), qui avait porté un préjudice énorme sur le Député Maire Mame Balla Lô par rapport au fond de dotation, a tenu un point de presse pour s’excuser auprès de ce dernier. Des excuses acceptées par l’édile de la commune qui a même retiré la plainte qu’il avait déposé auprès du Procureur. C’est dire donc qu’entre les syndicalistes du SUTSAS et le Député Maire Mame Balla Lô, c’est le parfait amour, grâce à la médiation des sieurs Ibrahima Traoré (président du Conseil régional de la jeunesse), de Moussa Ndiaye (Président du Comité de santé du Centre de Santé de Tambacounda), Badou Sow (notable au quartier Dépôt), Doudou Diouf et Mamadou. Voici l’intégralité de leur communiqué lu devant la presse.

Suite à la médiation effectuée par les présidents de comités de santé du district sanitaire, du centre de santé, des postes de santé urbains de Tambacounda, du Président du conseil régional des jeunes et notables de la commune, la section SUTSAS de Tambacounda a aplani le malentendu qui l’opposait au Maire de la commune à propos de la mise en place des fonds de dotation dont il a la charge de répartir et de contrôler.

En effet, le Maire a exécuté l’engagement d’une grande partie des rubriques relatives aux médicaments, au carburant, à l’électricité et aux dépenses diverses ; soit un total de vingt millions cent cinquante sept mille trois cent quatre vingt francs CFA (20 157 380 FCFA). Le Maire se trouve être également dans de très bonnes dispositions pour libérer le reste des rubriques non engagées d’un montant qui s’élève à la somme de six millions huit cent quarante mille sept cent vingt francs CFA ( 6 840 720 FCFA) dès le vote du budget 2015 prévu dans les plus brefs délais.

C’est pourquoi, la section SUSTAS regrette les propos tenus lors de la déclaration datée du 12 Janvier 2015 au cours d’un point de presse et estime par la même occasion qu’il n’y a pas de détournement de fonds de dotation destinés à la santé par Mr Mame Balla LO et ses cosignataires.

La section SUSTAS présente ses excuses au premier magistrat de la commune pour le préjudice moral qui lui est causé et profite de l’occasion pour le remercier de l’audience accordée aux médiateurs et des engagements pris pour aider toutes les structures de santé de la commune.

Nous confondons dans les mêmes remerciements le Préfet du département et le payeur régional de la commune de Tambacounda pour la diligence apportée dans la libération des vingt millions cent cinquante sept mille trois cent quatre vingt francs CFA (20 157 380 FCFA) déjà disponibles et nous espérons que le reste en sera de même.

Fait à Tambacounda le 25 Janvier 2015

Signé le Secrétaire Général du SUSTAS