Le transport se modernise dans la commune de Tambacounda, 22 minibus du CETUD mis en circulation

13 mai 2015, Comments: Commentaires fermés sur Le transport se modernise dans la commune de Tambacounda, 22 minibus du CETUD mis en circulation

Le voyage inaugural des 22 minibus du Conseil Exécutif des Transporteurs Urbains de Dakar (CETUD) a eu lieu ce mardi 12 mai 2015 en présence des hautes autorités de la région. En l’absence du Député Maire Mame Balla Lô, présentement hors du territoire national, c’est sa deuxième adjointe, Ba Oumou Diallo qui a eu l’honneur d’acheter le tout premier ticket de 100f marquant le départ de la modernisation du transport dans la commune de Tambacounda.

Elle est suivie en cela par l’adjoint au gouverneur en charge de l’administration, du préfet du département, du président de la chambre des métiers, de l’adjointe au président du conseil départemental et d’autres personnalités.

C’est dire que ces nouveaux véhicules viennent renforcer le parc des moyens de transport pour les déplacements des populations dans le respect de l’environnement, mais aussi dans des conditions de confort et de sécurité améliorées. Alioune Thiam, le directeur général du CETUD de souligner qu’en plus de la professionnalisation de l’exploitation de ces 22 minibus neufs de Tambacounda, il sera généré 60 emplois directs constitués de conducteurs, receveurs, régulateurs, contrôleurs et gérants de ligne.

Et d’ailleurs, ce personnel a déjà bénéficié de modules de formation portant sur le secourisme, la conduite économique et sécuritaire du véhicule etc. Les transporteurs de Tambacounda, organisés en GIE, desserviront dés ce 13 Mai 4 lignes. Et les autorités du CETUD de préciser que le prix unitaire des bus est de 18. 700.000Fcfa. Chaque transporteur donne un apport correspondant à la prime à la casse de 2.000.000 octroyée par l’État. Sous ce le paiement du crédit restant, soit 16.700.000f est échelonné sur 5 ans. L’adjoint au gouverneur en appelle d’ailleurs au sens et à la responsabilité de tout un chacun pour un bon usage de ces bus.

C’est donc un projet qui vient renforcer la mobilité urbaine dans la commune. « Nous allons en relation avec le commissaire central de la police et le commandant du corps urbain, sensibiliser surtout les chauffeurs et les receveurs pour un changement de comportement des transporteurs plus particulièrement des usagers de la route », lance Mr Diaw car les statistiques concernant les accidents de la circulation sont dramatiques. « Il est temps que cela s’arrête ».

L’adjointe au Maire, madame Ba Oumou Diallo, de faire part de l’engagement du maire de la commune de mettre des passerelles pour permettre un accès facile à certains quartiers de la commune. Et après l’hivernage, les routes non goudronnées seront grattées. Il est précisé que le ticket de déplacement varie entre 100 et 150fCFA. La commune de Tambacounda est alors la 5e à être servie parmi les 6 qui ont bénéficié de la première phase de cette modernisation du transport public.