L’ONG WAHA remet 17 motos ambulances et 205 téléphones aux « bagnén gokh »

19 avril 2015, Comments: Commentaires fermés sur L’ONG WAHA remet 17 motos ambulances et 205 téléphones aux « bagnén gokh »

Le ministre de la santé et de l’action sociale, Eva Marie Coll Séck a procédé au lancement de la remise de 17 motos tricycles de l’ONG  WAHA International pour Tambacounda. La cérémonie qui s’est déroulée ce samedi 18 avril au jardin de la mairie, a eu pour parrain le Député Maire Mame Balla Lô. Voici l’intégralité du discours prononcé par l’édile de la commune de Tambacounda.

MADAME  LE   MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE

MONSIEUR   LE  GOUVERNEUR

MONSIEUR  LE  REPRESENTANT DU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONG WAHA

MONSIEUR  LE   PREFET

HONORABLES  DEPUTES

MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE TAMBACOUNDA

MESSIEURS LES DIRECTEURS GENERAUX

MONSIEUR  LE CHEF DE SERVICE DE LA REGION MEDICAL DE TAMBACOUNDA

MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’HOPITAL REGIONAL DE TAMBACOUNDA

MESDAMES/MESSIEURS LES MEDECINS CHEFS DE DISTRICT

MONSIEUR LES PRESIDENTS DES  CHAMBRES DES METIERS ET DE COMMERCE DE    TAMBACOUNDA

 MES CHERS COLLEGUES MAIRES

 Mesdames /Messieurs  LES  CHEFS  DE   SERVICES  REGIONAUX     ET   DEPARTEMENTAUX

Mesdames /Messieurs  LES CONSEILLERS DEPARTEMENTAUX ET MUNICIPAUX

 Distingués invités à vos titres et qualités

 Madame le MNISTRE, au nom du conseil municipal et des populations  de Tambacounda  je vous  souhaite la bienvenue en terres orientales, Je souhaite aussi la bienvenue à toute la délégation  qui  vous  accompagne. A ces mots de bienvenue j’associe  l’ensemble des acteurs de la santé venus de toute la région.

C’est pour nous un honneur autant qu’un plaisir d’abriter cette cérémonie de remise de  16  tricycles ambulances à des postes de santé du département et de 205 téléphones portables et un véhicule d’une équipe mobile intégrée obstétricale. En effet, Madame le ministre, ces équipements vont contribuer à faire reculer la mortalité  maternelle dans les localités enclavées  de la commune mais surtout du département. Beaucoup de femmes meurent en donnant la vie à cause de l’état des routes et des moyens de transport utilisés pour les évacuations d’urgence, mais aussi à cause d’un manque informations et d’assistance. La région de Tambacounda est vaste et  manque de routes praticables.  Je suis ravi de constater que les localités cibles par le projet sont très enclavées (Bira, Bohé Balédié, Dawady, Sankagne, Saré Niana  et  Tessan, Saré guiléle, Gouye  etc…).

Madame le ministre, permettez moi, au nom des populations de Tambacounda de remercier très sincèrement  l’ONG WAHA INTERNATIONAL pour ce geste qui aura surement un impact positif sur la mortalité liée aux accouchements. Ces remerciements sont aussi adressés à notre conseiller municipal Mamadou Ndiaye  qui depuis plusieurs semaines est à pied d’œuvre dans nos locaux pour monter ces tricycles.

Quant à vous Madame le ministre, je ne saurais trouver les mots pour  vous remercier et vous féliciter. En effet, il y’a quelques mois la psychose s’était installée dans cette région orientale frontalière avec cinq pays de la sous-région à cause de la terrifiante maladie EBOLA. Grace à votre abnégation le Sénégal à su garder la tête haute là où de grands pays ont trébuché face à cette maladie qui a mis à genoux des pays de la sous-région.

Madame le ministre je profite de cette occasion pour remercier son excellence le président  Macky  Sall qui, avec vous, est en train d’œuvrer  pour le bien être  des populations. La couverture maladie universelle, la gratuité  des soins pour les enfants de moins de cinq ans est une réalité sur le terrain.

Toute fois beaucoup d’effort reste à faire dans le domaine des infrastructures et du personnel  médical dans la commune et dans le département.

Je ne saurais terminer mon discours sans féliciter ces braves médecins, infirmiers et sages femmes qui bravent des conditions difficiles pour apporter un soulagement aux populations de l’intérieur de la région.

MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION