Education

Project Description:

Category:
Education

Les fournitures scolaires remises à l’IEF, soit une enveloppe de prés de 15 millions de francsCFA
La mairie vient de libérer les fonds de dotation destinés à appuyer les écoles. Des fournitures

scolaires d’un montant de prés de 15 millions ont été achetées et remises à l’Inspecteur de

l’Education et de la Formation (IEF) de la circonscription qui a applaudi des deux mains.

Amadou Dia, I’IEF de la circonscription éducative de Tambacounda, a affiché le sourire le

tant qu’a duré la cérémonie de remise de fournitures scolaires aux écoles de sa

circonscription. 14,5 millions de francs Cfa, c’est le montant que la mairie a dégagé pour

acheter des fournitures scolaires et appuyer les écoles de la commune. Apparemment, même

si le montant ne semble pas couvrir tous les besoins des écoles, c’est déjà une grosse épine

ôtée des pieds de ses structures qui manquent de tout. Des cahiers et autres stylos, jusqu’aux

ardoises et  fiches scolaires, entre autres matériels acheté ont été  remis à l’IEF qui n’a pas

manqué de saluer le geste de l’institution municipale. « C’est une action importante qui

soulage les écoles, quand ont sait qu’en ce moment-ci, elles en ont grandement besoin », lance

d’entrée l’inspecteur Dia. Il poursuit en ajoutant que « c’est un symbole car, il met en scelle le

partenariat mairie-IEF-écoles ». Ce qui lui fait penser que le partenariat est sur la bonne voie

pour relever les défis qui attendent tout le monde.  Les matériels reçus constitueront un appui

de taille dans la recherche action dans les écoles. Abordant sur la question du

forum  qu’envisage d’organiser la mairie, l’inspecteur salue l’initiative. Ce sera une bonne

trouvaille pour essayer de résoudre les problèmes qui assaillent le secteur de l’éducation.

L’Etat ne pouvant tout faire seul, compte beaucoup sur les collectivités pour trouver des

solutions à l’éducation. Et déjà, la présence importante d’enseignants dans l’équipe

municipale rassure l’inspecteur qui n’a pas manqué de le magnifier. Bounama Kanté qui a

parlé au nom du maire et en présence des membres de la commission chargée de l’éducation,

soutiendra que la mairie fait de l’éducation un secteur prioritaire. Et cela, elle compte le

traduire en acte lors du prochain vote de son budget. Une part importante sera allouée au

secteur. Mr Kanté ajoutera qu’ils sont conscients que pour régler les questions de

développement, il faut que le focus soit mis sur le développement de l’indice humain. « C’est

des citoyens bien formés, bien éduqués qui pourront assurer leur part de responsabilité dans le

développement », a-t-il souligné. Sous leur magistère, ils soutiendront faire  de sorte que les

questions relatives à l’éducation trouvent solution le plus vite possible.