Réception du fonds de dotation par le centre de santé : Une thérapie de 20 millions de francs CFA

1 février 2015, Comments: Commentaires fermés sur Réception du fonds de dotation par le centre de santé : Une thérapie de 20 millions de francs CFA

Le centre de santé de Tambacounda reçoit un peu plus de 20 millions de francs Cfa des mains

de la mairie, grâce à la disponibilité du fonds de dotation. Cet argent va servir à l’achat de

médicaments, entre autres intrants, pour permettre à l’établissement de mieux fonctionner.

Ouf de soulagement chez les responsables et usagers du centre de santé de Tambacounda. La

Commission médicale de la mairie y a en effet effectué une visite jeudi 29 janvier 2015, pour

annoncer la remise d’un lot de médicaments d’une valeur de treize millions de francs Cfa,

émanant du fonds de dotation de 2014. Toutefois, le médecin-chef du district, le docteur

Mamadou Ndiaye, précise que d’autres lignes de crédit pour le carburant d’une valeur de 4

millions, des produits divers d’un montant d’un million ainsi que l’électricité, dotée d’une

enveloppe de 2 millions, entre autres, ont aussi été libérées par la mairie. Ce qui fait un cumul

d’un peu plus de 20 millions de francs Cfa. En plus de cette enveloppe, une autre est attendue,

rassure Dr Mamadou Ndiaye, devant les responsables de la municipalité. A propos des

produits médicaux achetés, le MCD indique qu’une bonne partie est destinée à la pédiatrie.

Cela se justifie, selon lui, dans la mesure où la Couverture maladie universelle (CMU), qui est

dans sa phase active, préconise une gratuité des soins chez les enfants de 0 à 5ans. Dr Ndiaye

estime qu’il est fondamental que les produits dont aura besoin cette tranche d’âge soient

disponibles et en nombre suffisant. Aussi, des médicaments génériques ont-ils été associés

aux achats pour permettre aux populations d’en bénéficier à moindre coût. Le représentant du

maire chargé du volet santé, Bounama Kanté, s’est réjoui de ce geste envers le secteur de la

santé, tout en rassurant que dans leur budget, qui sera voté sous peu, une part importante sera

réservée à la santé.«Conscient» que le développement passera par la santé et l’éducation,

l’adjoint au maire de Tambacounda dira qu’un accent particulier sera mis sur ces secteurs

pour l’intérêt des populations. Avant d’ajouter que l’édile de la ville est disposé à allouer des

fonds supplémentaires au secteur de la santé surtout que dans cette région, il y a un fort taux

de pauvreté et cela permettra d’alléger les charges des structures. En plus, M. Bounama

Kanté, 3e adjoint au Maire indique qu’il est prévu une réhabilitation des voies qui mènent aux

différentes structures de santé pour mieux faciliter les évacuations sanitaires. Mais il faut

préciser que la libération de ces fonds avait créé un climat de tension entre la section locale du

SUTSAS et la mairie. D’ailleurs, une plainte avait même été servie par le Maire au SG du

syndicat pour l’avoir accusé de détournement de ces fonds. Fort heureusement, les médiations

et les excuses présentées par les syndicalistes ont amené le Maire à retirer la plainte.